slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 4 slideshow 5 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12

Vous êtes ici

Service d’Assistance Policière aux Victimes

Si aujourd'hui, nous ne pouvons concevoir une zone de police sans Service d'Assistance Policière aux Victimes, il n'en a pas toujours été ainsi. Dans le Brabant wallon, selon les zones interpolices, ce service a vu le jour en fin d'année 1997. À la création de la zone de police Nivelles-Genappe, en 2002, ce service indispensable et faisant partie des 7 fonctionnalités de base de la police locale, a perduré.  
 
Comme son nom l'indique, le Service d'Assistance Policière aux Victimes (SAPV en abrégé) prend en charge les victimes et leurs proches: harcèlements, menaces, viols, coups et blessures, violences intrafamiliales, vols dans habitations, suicides, accidents mortels, homicides, etc. 
 
En règle générale, ce sont les policiers qui transmettent les coordonnées du service aux victimes. Mais, parfois, ils se rendent compte que les victimes n'arriveront pas à franchir ce pas et demandent au SAPV de les contacter. Il arrive aussi que les victimes obtiennent le numéro du service via une connaissance ou un service social. 
 
Concrètement, le service propose un soutien émotionnel, une écoute, et tente de rassurer les victimes quant aux conséquences physiques, psychologiques, financières et sociales qu'on peut observer suite aux faits. Mais leur travail va au-delà de cela. Par exemple, elles peuvent accompagner la famille lors du dernier hommage au défunt. Aussi, si une victime de violence intrafamiliale n'a aucune ressource (famille ou amis), le SAPV s'occupe de lui trouver un refuge, l'aide à entreprendre les démarches nécessaires à sa fuite et l'amène même en maison d'accueil. Il arrive également à notre psychologue et à notre assistante sociale d'aller rendre visite à des victimes à l'hôpital.  
 
Si le service est là pour les victimes, il ne peut les aider qu'à court terme et les renvoie vers d'autres services médico-psycho-sociaux si nécessaire. Par exemple, la Touline, le Service d'Accueil aux Victimes, le CPAS, etc.  
 
Le service a également pour mission d'informer les victimes sur leurs droits, la procédure judicaire et les démarches à effectuer (avocats, assurances, …) mais aussi de sensibiliser les policiers aux besoins des victimes. Il accueille également des étudiants - stagiaires en criminologie, psychologie ou en assistance sociale qui sont directement plongés dans cet univers singulier.   
 


PERSONNES DE CONTACT

Madame Ingrid JACOBEUS, psychologue

Zone de Police Nivelles Genappe
Commissariat central
Chaussée de Charleroi, 71
1400 NIVELLES
Tél : 067/88.92.49

Inspecteur principal Nathalie DESOMER, assistante sociale

Zone de Police Nivelles Genappe
Commissariat central
Chaussée de Charleroi, 71
1400 NIVELLES
Tél : 067/88.92.48


 

 
publié le 01/07/2021

Privacy

Theme by Zion Labs and Karibou Informatique