slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 4 slideshow 5 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12

Vous êtes ici

Vitesse: 5919 amendes depuis le début de l’année

Body: 

Alors que le lidar est accueilli pour sa dernière semaine sur notre zone, faisons le point sur les infractions relatives à la vitesse à Nivelles et à Genappe.

Ces dernières années, notre zone de police et la Région wallonne ont largement investi dans la sécurité routière et, notamment, dans son aspect répression de la vitesse excessive. Si, il y a encore 4 ans, nous ne disposions que de notre radar répressif mobile, aujourd’hui, nous utilisons trois moyens de répression pour réduire la vitesse des conducteurs.

D’abord, notre fidèle radar mobile, caché dans un véhicule banalisé, qui, jusqu’au 31 octobre 2020, a vu passer 38.833 véhicules et en a flashé 4.180 (10,8%). C’est à la chaussée de Charleroi qu’il compte le plus grand nombre d’infractions (86%) et, ce, durant le marathon speed d’octobre. La vitesse la plus haute enregistrée étant 137km/h au chemin de Fontaine-l'Evêque, à Nivelles, en mai 2020, alors qu’elle y est limitée à 70km/h.

Ensuite, les poteaux fixes qui, depuis leur installation à Nivelles (chaussée de Bruxelles) et à Genappe (avenue des Combattants, chaussée de Charleroi, chaussée de Nivelles et rue de Namur) ont détecté 1.380 infractions. C’est à l’avenue des Combattants qu’il a été le plus actif avec 604 flashs. Suivi de près par la chaussée de Bruxelles avec 482 infractions.

Enfin, les lidars, prêtés par la Région wallonne dont nous avons les résultats pour février (rue Alzémont, à Nivelles et rue du Centre, à Loupoigne), avril (rue Joseph Berger, à Genappe) et mai (rue du Dernier Patard à Genappe), ont généré 359 amendes. Les infractions relatives à ces deux derniers radars étant gérées uniquement par le Centre Régional de Traitement, nous ne disposons pas de toutes les données, contrairement à celles de notre radar répressif mobile.

Soit, un total de 5.919 véhicules en infraction de vitesse entre janvier et octobre 2020. Preuve que nos actions en la matière doivent continuer. D’ailleurs, le radar vitesse et franchissement de feu rouge du carrefour formé par la N5 et la rue Godefroid de Bouillon est en cours d’homologation. Le combat contre la vitesse excessive n’est pas terminé

 

 

publié le 23/11/2020

Theme by Zion Labs and Karibou Informatique