slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 4 slideshow 5 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12

Vous êtes ici

Notre mission

Depuis 2010, la police Nivelles – Genappe utilise l'acronyme P.R.O.C.H.E. pour synthétiser sa mission, c'est-à-dire ce vers quoi nous tendons tous les jours dans tous nos actes. La mission, c'est ce que "nous faisons". 

PROCHE est donc un acronyme signifiant :
Prévention et Répression Orientées vers le Civisme, l’ Humain et l’ Environnement.
Derrière ces mots se trouve en réalité tout un concept résumant l’action quotidienne des équipes de police. A côté des présentations que nous avons pu faire de nos actions, notamment par le biais de nos divers rapports d’activité, nous souhaitons expliquer, par le mot PROCHE, comment nous travaillons. Souvent le citoyen se demande pourquoi la police fait ceci, pourquoi n’agit-elle pas dans tel cadre, comment peuvent-ils aborder telle situation ? Certains interprètent que la police agit soit avec un trop grand laxisme, soit fait preuve d’une tolérance 0 que personne ne comprend.
En réalité, la zone de police Nivelles – Genappe ne travaille selon aucune de ces méthodes et adopte davantage une approche empreinte de discernement, se trouvant dans un juste milieu et conforme à la philosophie de la « Police de proximité ». L’acronyme PROCHE ne réinvente donc pas la roue. Il ne fait que synthétiser nos priorités d’approche quotidienne.

Notons en premier lieu que notre zone de police agit tant dans le domaine de la prévention que de la répression. Nous voulons éviter que les faits délictueux ne se produisent en étant présents sur le terrain et en prodiguant de nombreux conseils. Malheureusement, certains citoyens, aveugles ou sourds à nos avertissements, doivent être abordés sous le cadre de la répression : nous devons verbaliser et arrêter pour mettre fin aux situations délictueuses.

Lorsque nous prévenons ou réprimons, nous voulons le faire dans un cadre de travail compréhensible par tous, c’est-à-dire tant par le citoyen que par nos autorités. C’est la raison pour laquelle trois axes sont soulevés.
Le premier est le civisme. Cette valeur, de plus en plus absente de notre société, se trouve au centre du mot PROCHE comme il doit se trouver au centre de nos préoccupations. Par conséquent, toutes nos actions doivent tendre à rétablir le civisme au sein de notre société. Même si nous ne sommes pas les seuls participants à ce but louable, nous y participons.
Nos actions sont ensuite influencées par l’humain et l’environnement. Nous ne pouvons pas nous permettre d’agir sans tenir compte de ces données indispensables à la vie en société. Nos actions en matière de stationnement visent par exemple en priorité les emplacements pour personnes à mobilité réduite. De même, lors de nos interventions, nous prenons en charge, dans la mesure du possible, la famille. L’approche selon l’environnement nous permet de tenir compte de cette donnée pour ne pas prendre le citoyen en otage. Par exemple, nous ne verbaliserons pas aveuglément des citoyens se garant sur un parking improvisé de dissuasion si aucune alternative ne se présente à eux. De même, quand un événement a lieu, nous ne verbalisons pas toutes les infractions liées à cet événement pour préserver le côté convivial (comme la consommation d’alcool sur la voie publique).
Cette approche, présentée ici très succinctement, démontre aussi la difficulté que le policier connaît lorsqu’il aborde une situation : doit-il ou non verbaliser ? Il y a souvent des dilemmes.

Le logo
Pour illustrer notre mission, nous avons inventé un logo résumant ces idées. Ce logo représente une main dont la paume est représentée par un œil, symbole de l’observation et de la vigilance. La pupille représente le citoyen plongé dans son environnement (en vert dans le logo couleur). La main signifie la prévention, le civisme (prêter main forte) mais aussi, au besoin, la répression (reprendre la main). Le logo est également identifié par le nom de la campagne, le nom de la zone et le logo de la police.

La mission
« Nous agissons » :
Les membres du personnel accomplissent avec professionnalisme, efficience et esprit d’initiative, sous l’égide des autorités désignées par la loi, l’ensemble des missions liées à la politique criminelle, aux spécificités et aux procédures locales en appliquant la philosophie PROCHE, pour Prévention et Répression Orientées vers le Civisme, l’Humain et l’Environnement. Voici ces termes définis :

  1. Approche Préventive : ils connaissent les attentes des citoyens et contribuent en tout temps et en toutes circonstances à la protection des personnes, en leur apportant l’assistance qu’elles sont en droit d’attendre et en veillant à la sauvegarde de l’ordre public (sécurité, salubrité et tranquillité publiques) ainsi qu’à la protection des biens. Ils veillent en tout temps à prévenir les problèmes plutôt que les guérir. Ils assurent une présence constante sur le territoire caractérisée par une visibilité et une prise de contact auprès du citoyen tout en offrant, en tout temps, un service accessible et disponible
  2. Approche Répressive : quand les circonstances ou la loi l’exigent, ils veillent au respect de la loi, mettent fin aux infractions et rétablissent l’ordre public, en n’utilisant la contrainte que dans les conditions prévues par la loi. Ils mettent en oeuvre cette approche répressive avec discernement sauf dans les cas manifestes de récidive, de danger immédiat pour les personnes ou les biens ou lorsque la loi l’exige.
  3. Orientées vers le Civisme : le civisme est la charnière du travail quotidien et la finalité de toute mission. Dans ce cadre, ils rétablissent, dans la limite de leurs compétences policières, les valeurs de respect entre citoyens, coopèrent au développement démocratique de la société et à la défense des institutions.
  4. Les Valeurs Humaines : ils abordent toute situation en analysant en premier lieu l’impact sur les personnes et les relations humaines. Pour ce faire, l’approche est toujours polie voire ferme et a un objectif pédagogique, afin d’éviter la récidive. Ils respectent et s’attachent à faire respecter les Droits de l’Homme et les libertés fondamentales. Ils garantissent les droits et la dignité de tous les citoyens par un mode d’intervention adapté aux circonstances et empreint de pondération. Outre le devoir de s’engager au profit de tous, ils prêtent une attention particulière aux besoins spécifiques des membres vulnérables de la société.
  5. L’Environnement : ils accomplissent leurs missions sous l’autorité et la responsabilité des autorités désignées à cette fin par ou en vertu de la loi. Ils tiennent compte, pour pondérer leur mission, de l’environnement dans lequel ils agissent et prennent toute mesure policière permettant de l’améliorer en vue d’une meilleure qualité de vie du citoyen.

Theme by Zion Labs and Karibou Informatique