slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 4 slideshow 5 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12

Vous êtes ici

La Direction des Opérations

Cette direction, dirigée actuellement par un directeur, le commissaire Antoine PIRENNE, coordonne et dirige les services qui assurent les missions de base au profit de la population et des autorités. Elle constitue, avec 84% du personnel, la plus grosse entité de la zone, démontrant la volonté de la zone de fournir un service complet à la population.

En consultant l'organigramme de la zone, on constate que le Directreur des Opérations  dirige les quatre services assurant les missions de base au profit de la population, à savoir :

1. Le service d'Intervention et de Sécurisation
2. Le service proximité de Nivelles
3. Le service proximité de Genappe
4. Le service local de recherches

De façon globale, le Directeur des Opérations applique de manière concrète les mesures visant à rencontrer les objectifs du Plan Zonal de Sécurité (PZS) en répartissant de manière rationnelle les missions entre les quatre services mentionnés ci-dessus.

Mais sa mission ne s'arrête pas là, loin s'en faut. Rappelons que les autorités et les responsables policiers (en particulier le Chef de corps) qui sont confrontés à des besoins concrets d'engagement de capacité policière pour l'exécution de missions de police administrative disposent de différents instruments pour y faire face, comme par exemple :

  • L'engagement efficace de sa capacité propre
  • La conclusion et l'application de conventions d'appui latéral entre zones de police
  • Le renfort supralocal qui est fourni soit par la police fédérale, soit par la police locale d'une autre zone, soit par les deux
  • Les réquisitions de la police fédérale et locale


Sous la direction du Chef de corps, le Directeur des Opérations assure donc aussi la gestion de la capacité. On sait déjà que la police locale doit être en mesure de pouvoir répondre en tous temps et de manière adéquate aux différentes fonctions de base. Plus facile pourtant à dire qu'à faire…

En effet : si de nombreux services d'ordre peuvent être planifiés à long terme (mois), d'autres à moyen terme (semaines), d'autres enfin à court terme (jours), il subsiste un ensemble d'événements imprévisibles ne laissant que peu de place à la planification et cependant aucune à l'improvisation… D'où l'importance d'un management efficace caractérisé par un système d'organisation performant mettant en cas d'événements imprévisibles la zone de police en mesure de réagir immédiatement, avec le personnel et le matériel présents et directement disponibles.On parle dans ce cadre de la gestion de crises.

Concrètement, sur le plan local et donc dans les entités de Nivelles et de Genappe, le Directeur des Opérations assure la gestion des événements ayant une incidence sur l'ordre public, tels que le Tour Sainte Gertrude, les carnavals, les cortèges, les courses cyclistes et autres manifestations sportives, les festivals Rock, etc. De même, il met en place les mesures de sécurité et gère les services policiers lors des procès judiciaires à risques comme ceux se déroulant à la Cour d'Assises, comme par exemple : le procès Habran bis ou encore le procès de Genevière Lhermitte. (C'est l'occasion de rappeler que depuis la scission du Brabant et la création du Brabant wallon comme l'une des dix provinces belges, Nivelles s'est vue doter d'une Cour d'Assises).

Le Directeur des Opérations participe aussi à l'élaboration des plans d'urgence et d'intervention communaux (mieux connus du public sous l'appellation de " Plans catastrophes ").

Il se charge du suivi des phénomènes particuliers caractérisés par leur ampleur ou par leur incidence sur le sentiment d'insécurité vécu par la population locale (épidémies de vols, racket aux abords des écoles, trafics de stupéfiants,…).

Il assure également un rôle central dans la gestion des plaintes envers les policiers. Par plainte, il faut comprendre le signalement écrit ou verbal d’un dysfonctionnement effectif ou potentiel dans le fonctionnement de la zone par une autorité, un organe de contrôle ou un citoyen.

En matière de circulation routière enfin, il traduit le Plan Zonal de Sécurité (PZS) en actions concrètes sur le terrain, comme la mise en œuvre de contrôles routiers ciblés, l'installation de radars ou l'organisation de dispositifs en matière de lutte contre la conduite sous influence.


PERSONNE DE CONTACT

Commissaire Antoine PirenneCommissaire Antoine PIRENNE
Zone de Police Nivelles Genappe
Commissariat central
Chaussée de Charleroi,71
1400 NIVELLES
Tél : 067/88.92.35
Fax : 067/88.92.93

 

Theme by Zion Labs and Karibou Informatique